[Bricoler] Une étagère à épices

Mon cher et tendre a récupéré sur ma demande des caisses à vin. Enfin une cargaison de caisse à vin ! Parmi elles, il y a des caisses peu profondes. Dans un premier temps je ne voyais pas trop quoi en faire. Mais je ne m’inquiétais pas, je savais que je leur trouverai une utilité.

Voici donc quelques explications pour réaliser une étagères à épices à moindre cout, et avec peu d’outils.

Tuto étagère en caisse à vin

Ici étagère à épices dans la cuisine, mais cela peut très bien être pour ranger tes vernis dans la salle de bain, tes tubes de peintures dans ton atelier, tes figurines de collection dans ta chambre. Libre à toi de lui trouver un usage !

dsc_1523

Pour cela, il vous faut:

1/ une caisse à vin de faible profondeur
2/ un tasseau
3/ une petite planche
4/ un crayon et un mètre
5/ du papier de verre
6/ des petites vis
7/ de la colle à bois (optionnel)
8/ une visseuse-perceuse avec une petite mèche et l’embout adapté au vis
+ une mèche fraise (optionnel)
9/ une scie à main ou scie sauteuse

tutoetagereepice

J’ai utilisé la caisse à l’horizontal mais on peut aussi l’utilisé à la verticale.

Il va donc falloir ajouter une étagère au milieu de la caisse et créer des petits rebords pour retenir les condiments. Oui ca fait très classe d’utiliser le mot « condiment ».

On mesure la longueur intérieure de la caisse que l’on reporte sur la planche et sur le tasseau. Ma caisse fait 47.5 cm à l’intérieur. On coupe suivant le tracé. Jusque là tout va bien

Note: la planche va devenir l’étagère et le tasseau sera fixer pour créer un rebord à cette étagère

On mesure ensuite la profondeur de la caisse. On déduit de cette mesure l’épaisseur du tasseau.
Ma caisse fait 9.5cm de profondeur et mon tasseau 1cm d’épaisseur. Je vais donc couper ma planche pour qu’elle fasse 8.5 cm de large.
Ma planche fait donc 8.5cm par 47.5 cm
On reporte les mesures sur la planche et on coupe.

On coupe le tasseau en deux dans sa longueur. Cette étape est facultative cela dépend de la largeur de votre tasseau. n peut aussi utilisé des chants plats.

On oublie pas de poncer toutes les tranches. Le ponçage est l’étape à ne pas sauter quand on veut faire un travail bien fini (un peu comme le repassage en couture).

dsc_1493

A cette étape vous pouvez vérifier que vos découpes sont correctes en plaçant la planche.

Le montage est un peu plus minutieux, car il va s’agir de fixer correctement dans l’épaisseur de la planche.

Sur ce genre de réalisation, lorsqu’on travaille avec du bois de faible épaisseur, il est nécessaire de pré percer avec une petite mèche à bois, afin d’éviter que celui ci n’éclate lorsqu’on visse.

Dans la caisse le fond est composé de deux parties dont la jonction se trouve au milieu, donc cela faisait un repère idéal pour pré-percer. Parce que je voulais centrer mon étagère mais on peut choisir d’en faire une plus haute si on a des flacons plus grands par exemple.

Si vous n’avez pas comme moi ce repère sur le fond, il vous faudra mesurer et reporter vos mesures au dos de la caisse afin de percer en ligne droite.

Après avoir pré-percé, j’ai utilisé une fraise pour que les têtes de vis ne soient pas affleurantes

dsc_1499

On encolle ensuite la tranche de l’étagère et on vient la fixer avec les vis sur les cotés et au dos de la caisse.

Enfin on fixe les deux morceaux de tasseau (colle+vis). L’un contre l’étagère créée, l’autre contre la partie basse de la caisse. Pour cela je me suis aidée de serre-joint, ah mince je l’ai pas mis dans la liste du matos nécessaire, sinon tu peux demander à ton/ta cheri-e, ton voisin, ta mère, ton chat.
J’ai choisi exprès des vis qui ont un peu rouillé, que pour l’instant je n’ai pas décidé si je la peins ou pas, le coté rouillé s’intègre bien dans ce bricolage récup

Il ne reste plus qu’a vidé ton placard pour ranger tous tes petits flacons!

dsc_1520

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire si vous avez trouvé ce tutoriel suffisamment clair, ou si vous avez besoin d’indications supplémentaires.

Et puis si vous le réaliser vous aussi, envoyez moi une petite photo cela me fera plaisir !

Publicités

[Offrir] Gâter les bébés mais aussi les parents

Ces derniers mois, j’ai plusieurs copains qui sont (re)devenus papa.

Pour souhaiter la bienvenue à leurs filles – et oui trois amis, trois naissances, trois filles ! – je me suis remise dans la confection de coffret de naissance.

Je vous les dévoile sur le blog.

La valise de Lili-Rose

Je savais que la chambre était dans un tout vert d’eau, j’ai donc fait un mélange de peinture  pour tenter de m’approcher de cette couleur. Et j’ai miser sur un papier décopatch façon liberty, et un autre assorti mais avec des roses plus grosses.
Autant vous dire que j’étais ravie quand j’ai vu la maman arriver avec un sac à langer en tissus liberty. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à réaliser ce coffret, pourtant  la base c’était mal partie; J’avais commencer à peindre la valisette en bois en parme. Mais cela ne me plaisait pas, je n’étais pas inspiré, j’ai laissé la valise trainée sur ma table plusieurs jours; Parfois, il ne faut pas hésiter à repartir de zéro !

La boite vitrine d’Aure

Pour celle-ci c’était (presque) plus simple je savais déjà sur quelle base partir. Aure est la fille de mon (ancien) super collègue. J’ai déjà fait deux coffrets pour chacune des naissances de ses enfants. Tous sont d’extérieur tout blanc et l’intérieur coloré.
Initialement, j’étais partie sur cette base, car la maman voulait que du blanc  pour la chambre lors de la naissance de l’ainée, alors que le papa aurai préféré de la couleur. C’était le petit clin d’œil.
Leurs trois enfants ont donc la même forme de boite, une boite vitrine qui permet par exemple de mettre un moulage d’empreinte dans le couvercle.

 

Le coffret d’Océane

Pour celui ci je suis retomber dans des coloris plus classique pour une petite fille. Je savais que la chambre était très rose.

J’ai utilisé un papier de qualité assez épais pour recouvrir une partie de l’extérieur et de dessus du couvercle. J’aime beaucoup le rendu. j’ai écrit à main levée le prénom de la demoiselle.

Une cuisinière de chef !

Elle est en bannière donc  il fallait bien que je vous la présente la cuisinière de Coline, ma nièce !

J’avais déjà réalisé pour mon neveu une petite cuisinière  partir d’un chevet, mais elle a fait son temps. Ma sœur m’a laissé carte blanche pour en faire une plus grande.

Je vous montre déjà la toute première

Le Chevet de base, je l’ai choisi car la porte s’ouvre comme un four. Il m’en a coté de  mémoire  5 ou 10 € sur le bon coin
cuisinière

La cuisinière. J’ai donc rajouter une crédence avec une planche de récup, une étagère à Epice  de chez le grand suédois; Les plaques de cuisson sont réalisé avec des dessous de verre du Suédois toujours, l’évier est une gamelle à chien, le robinet de la recup: le « poussmouss » distributeur de savon,  et des petits boutons  pour finir le tout.
J’ai réutilisé la même peinture que pour son coffre à jouet, après avoir poncer légèrement le contreplaqué et passer une sous couche d’accroche.
60409541_p

Donc  pour cette nouvelle cuisinière, j’ai reparé sur leboncoin (toujours) un meuble tv dont les dimensions et la configuration me plaisait bien. Après une petite négociation, nous ‘avons eu pour 25€.

meuble tv
J’ai donc poncé le meuble, puis découpé un cercle à la scie sauteuse  pour accueillir l’évier, percer le trou pour fixer la robinetterie.
Pour les couleurs, en accord avec ma soeur nous avons opté pour un vert tendre. J’ai donc peint en blanc pour l’intérieur et le plan de travail et vert pour le reste.
J’ai bien passé 5 couches de blancs, d’abord j’ai utilisé une fin de pot que j’avais déjà, puis je suis allé acheter un pot de marque distributeur, mais la peinture n’était pas du tout couvrante, j’ai donc finit par faire une couche avec la peinture blanche spéciale cuisine que j’avais acheté pour refaire mes meubles rustiques de ma cuisine.
J’ai aussi du créer la porte du four. Tout d’abord au fond de la niche il y avait un trou pour laisser passer les câbles. J’ai donc découpé une plaque aux bonnes dimensions. Pour cela, j’ai utilisé un panneau de fond de meuble (laminé fin et blanc) que j’ai collé.
Puis dans une chute de pin (achetée pour 2€ dans le bac du chute d’une GSB) j’ai créer la porte, j’ai fixer un morceau de plexi (1er merci le voisin). Des petites charnières piano et le tour est joué.
Une grande planche pour la crédence, qui suit la découpe du meuble, mais qui ne va pas jusqu’en bas. Le détail qui permet de plaquer le meuble contre le mur sans avoir l’écart du à la plinthe !
On fixe tous les accessoires et TADAM !

Cuisinière

2ème Grand Merci le voisin, qui m’a réalisé le sticker personnalisé. Si vous chercher un imprimeur que ca soit pour du sticker, des cartes de visites, les flyers, des t shirts, un camion etc son entreprise c’est Dar Graphix.

Lors de la découverte du cadeau, il y a eu un « wwwaaa » aussi bien chez les petits que chez les plus grands.

DSC_0051Cuisinière

Et oui il y  a même la lumière dans le four.
Juste un petit regret, j’aurai voulu trouver une grille  pour le four mais c’était la fin de la saison des barbecue, je n’ai pas trouvé. Il faudra aussi rajouter un petit aimant, car la porte ne tient pas très bien en position fermée, mais j’avais peur que ca soit trop dur à ouvrir. Et puis aussi, il y  a des boutons qui tournent pour allumer la plaque, mais pas  pour le four mince

Au total, il m’en aura couté un peu plus de 100€ pour le matériel et les accessoires, 25 € de meubles, de la peinture et un paquet de temps. La réalisation m’a pris un mois.

Coffrets de naissance

Suite à mon premier coffret de naissance à tiroir, une amie m’a demandé de lui en faire un pour sa fille. Comme j’avais vraiment pas envie de retrouver la galère de la fabrication  des tiroirs en cartons, j’ai trouvé une alternative.
Voici donc le coffret de naissance de Naïs, toujours à partir d’une boite en bois acheté dans le commerce, mais cette fois l’intérieur est bien différent. Coffret de naissance de Naïs

J’ai choisi de créer des petits contenants décorés pour y placer les différents souvenirs: bracelet de naissance dans une boule transparente, dents de lait dans une petite boite en carton, première mèche de cheveux dans un sachet en organza etc …

Coffret de Naissance de Naïs (intérieur)

Suite à  ce coffret, j’ai eu pleins de demandes et j’en ai aussi refait  pour offrir autour de moi à presque chaque naissance. C’est un vrai plaisir de jouer avec les couleurs, les motifs, les formes. A imaginer à chaque fois une nouvelle boite en fonction du gout des parents, ou  de la décoration  de la chambre du nouveau né.
Vous pouvez les voir sur la galerie à droite de la page ou également sur la page Facebook Elise la fait !

Mon tout premier coffret de naissance

Il y  a quelques temps années, les bébés arrivaient en pagaille autour de moi. J’aime bien faire des cadeaux de naissance originaux et qui restent (comme vous avez déjà pu le voir avec les coffres à jouets). Je ne voulais pas offrir une n-ième fringue ou une peluche qui prendrait la poussière.
Pour la première fois, pour la naissance de la fille d’une amie, petite fille tant désirée après des années d’espérance, je voulais marquer le coup. Et j’ai donc conçu une boite à tiroirs pour conserver tous les souvenirs de cette naissance tant attendu.

coffret de naissance
interieur du coffret
Détails des tiroirs

Pour le réaliser, je m’étais inspiré des coffrets que l’on peut trouver dans le commerce.
A l’époque, on ne trouvais pas tant de modèles; et oui la petite Lettie a aujourd’hui 3 ans passés.

Bref, j’avais donc acheté une boite en boite en magasin de loisirs créatifs et j’ai créé les tiroirs en cartons. C’était long et fastidieux. Dans les tiroirs, on trouve dans sachets en organza pour placer les différents « petits trésors ».
C’est  pour cela, que lorsqu’on m’a demandé un coffret j’ai choisi une forme différente