En Bref #2

Voici déjà le seconde En Bref petit résumé rapide de mon quotidien. J’aurai pu faire un En Bref uniquement sur mon dimanche tellement j’ai fait de choses aujourd’hui, je suis contente c’est une bonne journée sans rogner sur la sieste indispensable.

Entre temps j’ai préparé un article plus détaillé sur la lapin angora, mais je ne l’ai pas publié. Il faut encore que j’inclus de jolies photos.

1/ J’ai encore bricoler des portillons, je suis la championne de la construction de portail et portillon maintenant. Et surtout j’utilise des outils qui me rebutait encore il y a quelques temps. je prends confiance mais je reste vigilante.

2/ Notre petit veau continue de bien grandir, mais il est bien farouche

3/ Cha-mallow toujours à faire des siestes à des endroits improbables! quoi que on devait être bien là au sol contre le mur de pierre…

4/ Arrivé du bobcat pour curer les enclos qui ne peuvent pas l’être au tracteur. A la suite de quoi, il y a eu du déménagement, suite à la construction de nouveaux enclos.

5/ Les agnelles sont passé chez le coiffeur. Leur laine est assez envahissante sur la tête, donc leur champ de vision est réduit. Nous avons donc dégagé le tour de leurs yeux.

6/ Notre cheptel bovin s’est agrandi ! Nous avons accueillis une nouvelle vache Ibérique alias Meuh. Elle est rigolote cette petite Aubrac avec sa corne cassée. Très affectueuse aussi.

7/ Deuxième jour que tous les robinets de la chèvrerie sont gelés donc je suis allée chercher de l’eau dans ma salle de bain pour pouvoir abreuver les jeunes chèvres (qui n’ont pas d’abreuvoir automatique) et les vaches (elles étaient assoiffées).

 

[Bricoler] Travail du bois

A la ferme, il est plus facile de bricoler, nous avons un atelier, c’est autre chose que dans mon petit appartement. Pas de problème de nuisances sonores, ici on bricole quand on veut. Pas mal d’outil même si pas toujours en bon état. Après c’est le temps qui peut faire défaut.

en ce moment quand j’ai un peu de temps, je m’occupe des panneaux de la ferme, pour cela je m’éclate avec la défonceuse que j’ai emprunter à mon père.

 

Donc les lettres sont défoncées à main lever après traçage au crayon. Il faut faire attention car parfois quand il y  a des nœuds dans le bois ou autre, lé défonceuse a tendance à dévier puisque je travaille sans guide. Ensuite je peint l’intérieur des lettres en blanc, puis une lasure sur l’ensemble du bois.
Ici ce sont des planches d’orme qui était déjà sur place, stockés dans la grange. On adore le coté rustique mais quand même propre du résultat.
Nous faisons aussi beaucoup de choses avec du bois de palette. Je vous montrerai cela prochainement !